Aller à la recherche

Blogue informel d’un électron libre

Blogue personnel d'un internaute. Quand j'ai du temps entre deux procès abusifs par Vivaldi-Avocats Lille (Eric DELFLY, qui est aussi l'un des consuls du Luxembourg).

samedi 5 septembre 2015 20:50

Ces "naïades" quasi-nues pour attirer le chaland (ou cacher l'indigence scénaristique ?)

Cet été 2015 au moins 2 ou 3 films qui y sont sortis, montraient dans leur bande-annonce une scène qui *Y* devient trop fréquente : une femme en bikini sort de l'eau, vers des hommes ou à la vue directe de ceux-ci. En plan rapproché (tête-hanches) pour les spectateurs/trices, bien sûr.

Loin d'être une scène spectaculaire ni (sans doute) importante dans le film, son intégration dans la bande-annonce en dit long sur le film et sa stratégie de promotion.

Pourquoi j'en parle, et pourquoi est-ce un problème que ces images se retrouvent de plus en plus souvent dans un trailer ? Parce que c'est sexiste, très certainement. Il peut y avoir des vraies bonnes raisons *dans le film* mais j'en doute, et a fortiori dans une bande-annonce...

Lire la suite

samedi 18 juillet 2015 12:18

[SPOILERS] J'ai vu Jurassic World (2015)

Suite à l'analyse du site Le Cinéma Est Politique sur le sexisme du film, j'ai quand même voulu vérifier si il était aussi caricatural que cela dans les représentations genrées qu'il met à l'écran. Honnêtement je m'attendais même à ricaner. Pas tant que ça au final, je trouve. (Peut-être que sur le coup, avoir lu auparavant l'analyse, m'a empêché d'avoir du recul ? - J'espère bien que c'est à cause de cela.) Pourtant je me considère comme allié féministe. Preuve en est de l'importance des analyses de ce site. Note : j'ai vu le film en VO sans sous-titres, sauf intégrés en Coréen [hardcoded].

Mais oui au final la femme est bien (adverbe de confirmation) mal(-)traitée dans le film : rôle faible ou typé, personnage rigide et présenté de manière biaisée (Claire Dearing/Bryce Dallas Howard), costume inadéquat (chaussures à talon dans la jungle!, tenue toute blanche qui vous démarque parmi la végétation alors que le héro Owen Grady est habillé d'un jean noir, chemise bleu denim et gilet beige donc beaucoup plus logique si on veut survivre dans tel environnement), pas de prénom et rapportée à un homme (Zach's girlfriend au générique, alors que chacun/e des raptors a un code ET un prénom, cherchez l'erreur)...

L'analyse du site LCEP annonce une deuxième partie sur les aspects raciste et spéciste. Sans prétendre avoir la capacité des analyses profondes et pertinentes des habitué-e-s du site LCEP, je souhaite partager ici quelques réflexions. Je précise que je suis un homme blanc, presque végétalien.

Je répète : lire mon analyse, tout comme celles du site sus-cité, vous gâche le visionnage du film car on y dévoile de nombreuses révélations ou rebondissements. Même si le film ne vous intéresse pas à la base (tout comme moi pour ce film en particulier), essayez quand même de le regarder, histoire de comprendre par la suite (lors de votre lecture) de quoi on parle.

Lire la suite

dimanche 19 avril 2015 17:00

Droit de vote versus 100 millions

Le gouvernement français lance en ce moment, de manière très médiatique, un plan contre le le racisme et l'antisémitisme, doté de 100 millions d'euros.

Question : La promesse du *candidat* Hollande d'accorder le Droit de vote aux étrangèr(e)s sera-t-elle tenue ? Surtout que sa promesse ne concernait que les élections locales, donc à l'enjeu faible au regard des lois votées par le Pouvoir législatif (Parlement) et du Pouvoir exécutif (Président-e) qui est très fort en France.

La question mérite d'être posée non seulement par Logique, mais aussi par intérêt électoral. Les étrangèr-e-s ont en effet bien peu de "chance" de voter FN/RBM, et donc le pouvoir de faire reculer son score global par le simple fait de voter ailleurs.

Donc pour M. Hollande, cette mesure ne coûtera pas cher, et pourrait rapporter gros ! Y compris en terme d'image pour avoir contribué à réduire la xénophobie ambiante, puisque en ayant permis aux étrangers de voter d'une part, et d'avoir réduit la voix du FN d'autre part.

Au passage, question subsidiaire : Est-ce que vous souvenez du budget autour des ABCD de l'Egalité, pour lutter dès l'enfance contre les stéréotypes de genre et le sexisme ? Donc aussi contre l'homophobie.
La, on attend encore. Comme d'habitude, les femmes et les homos attendront.

dimanche 15 février 2015 09:54

Quelques films avec une héroïne (premier rôle féminin)

J'ai découvert il y a quelques temps le site participatif Le Cinéma est Politique, où sont analysés des films grand-publics (sortis au cinéma) d'un point de vue féministe, anti-raciste ou anti-spéciste[1], entre autres prismes d'analyse.

Même sans ce site, force est de constater que rares sont les média populaires (mangas, films, BD & comics, jeux video, séries) où les femmes ont le meilleur rôle (en 2014 aux EUA, 29 % des personnages majeures). Ah, certain·e·s objecteront que sur le Net on trouve des dizaines d'articles qui listent des personnages féminines fortes, badass, etc...

Oui MAIS ce sont des seconds rôles, ce n'est que très rarement le premier rôle... qui reste presque invariablement tenu par un homme. Et quand le film est basé sur un duo de deux persos principaux, c'est très souvent l'homme qui mène, domine, organise, décide ; son acolyte féminine reste dépendante de lui, le mâle. Qui de surcroit est souvent blanc + hétérosexuel + cisgenre (donc non-transgenre), mais ça c'est un autre sujet.

Il y a près de trois semaines, je me suis dit Je vais faire la liste des (rares) films où le héros est une héroïne, où le rôle n°1 en importance est tenu par une personnage féminine (dont femme trans).

La tâche s'est révélée plus longue que prévue.

Lire la suite

- page 2 de 18 -